Si Jean-Baptiste Nowack arriva de Bohème,
il apporta certainement avec lui, l’esprit « bohème ».
Un état d’esprit où les frontières n’existent pas et
où 
la créativité n’a de limite que le respect de la terre et d’autrui.
Frédéric en a hérité les principes.